Réseau expérimental de réhabilitation

 Contexte

Lors de la conférence départementale de l’environnement qui s’est tenue le 23 septembre 2011 à Quimper, les acteurs locaux, les scientifiques et les financeurs ont mis en avant la nécessité d’améliorer les connaissances sur les zones humides, et plus particulièrement sur la réhabilitation et la quantification des gains de la réhabilitation (épuration, rétention d’eau, biodiversité, etc.).

Deux points particuliers ont retenu l’attention :

Afin d’apporter des éléments concrets en réponse à ces questions et besoins, la Cellule d’animation sur les milieux aquatiques (CAMA), a proposé la mise en place d’expérimentations de réhabilitation de zones humides dans le Finistère. La démarche partenariale engagée, regroupant un ensemble d'acteurs impliqués dans la réhabilitation des zones humides, vise à assurer un accompagnement technique de maîtres d'ouvrages, un suivi de ces expérimentations et une évaluation des fonctions des milieux après travaux.

 Objectifs

Les objectifs du réseau expérimental sont les suivants:

 Opérations visées

 Principe

Un appel à projets a été lancé sur le département et visait à identifier des maîtres d'ouvrages souhaitant engager des travaux de réhabilitation sur des zones humides de leur territoire. Les projets retenus font l'objet d'un accompagnement méthodologique et technique pour la réalisation des travaux de réhabilitation. Ces travaux sont réalisés sous maîtrise d'ouvrage du candidat et dans le cadre des financements existants (cadre du Plan Algues Vertes, CTMA, contrat Natura 2000, convention de gestion durable, autres).

Sur les sites retenus, des travaux de réhabilitation sont menés après la réalisation d'un état initial. Des suivis sont mis en place afin l'évaluer l’impact de la réhabilitation sur le fonctionnement de la zone humide et sur les services rendus par celle-ci. A ces fins, des sites témoins sont suivis en parallèle, permettant la comparaison avec des sites en bon état fonctionnel. Ceux-ci sont considérés comme représentatifs de l'état ciblé après travaux. Les suivis sont réalisés ou coordonnés par la CAMA, à ses frais.

Sur les sites agricoles, un suivi de l'impact de la réhabilitation sur l'économie de l'exploitation est assuré par la Chambre d'agriculture du Finistère.

 Organisation

Les partenaires financiers :

Les partenaires scientifiques et techniques :

Les partenaires naturalistes :

 Contact

Armel DAUSSE
Forum des marais atlantiques – bureau de Brest
02 98 46 61 25
adausse@forum-marais-atl.com